Bien préparer sa consultation avec un voyant

Avant de consulter un voyant, on se pose souvent une multitude de questions concernant les dispositions à prendre. Comment la séance va-t-elle se passer ? Quelles attitudes adopter devant le praticien ? Combien sera le prix de la consultation ?

Grâce à une bonne préparation, la consultation sera une réussite. Voici des astuces efficaces pour réussir un entretien avec une personne qui lit le passé et l’avenir.

Choisir une pièce propice

La préparation d’un entretien commence par le choix de la pièce qui accueille le rendez-vous. En effet, sa réussite dépend de l’atmosphère à créer par soi-même.

L’aménagement se fait selon le goût de chacun, mais une pièce calme et propre s’impose. Plus la pièce est agréable, plus la personne qui consulte se sentira à l’aise. Elle peut être semi obscur avec les rideaux tirés ou au contraire bien lumineuse, face au jardin.

Cliquez ici pour un rendez-vous de voyance en suisse

Etre bien disposé

La consultation d’un voyant est un moment crucial qui nécessite une disposition particulière. Elle doit se passer à un moment où le consultant n’est pas déprimé, au risque qu’il se focalise sur la crise.

Certaines personnes font l’erreur de consommer de l’alcool ou d’autres stimulants pour soulager le stress avant de passer au rendez-vous. Il est recommandé d’être dans un état émotionnel neutre, d’être détendu. Le client peut interrompre l’entretien s’il n’est pas à l’aise. Il peut ouvrir par exemple les fenêtres en cas de forte chaleur ou chercher une couverture s’il a froid. En effet, son manque d’aisance impacte sur la fluidité de la communication.

Pour la réussite d’une consultation téléphonique, le premier reflexe est de prévoir un créneau horaire suffisamment important. Le demandeur doit être calme afin de tirer le maximum de profit de la conversation. Il doit mettre toutes les chances de son coté. Les bruits peuvent provoquer la distraction, il convient donc de prendre les dispositions nécessaires pour les éviter.

Par ailleurs, la présence d’autres personnes peut empêcher le client de parler de certains sujets tabous, liés à son intimité. L’idéal serait de s’isoler dans une pièce et d’anticiper sur les activités qui pourraient entrainer la distraction.

Cet entretien est une occasion de choix pour dire les choses telles quelles sont, sans aucune retenue. Il importe donc de ne pas avoir peur de se laisser aller, de se détendre et d’être dans une position confortable.

Faire une liste de ses préoccupations

Certains consultants n’arrivent pas à être satisfaits de leurs entretiens avec les voyants. Cela relève du fait qu’ils n’ont pas fait la liste de leurs préoccupations. Au cours de la discussion, ils peuvent avoir oublié les points les plus importants.

Les idées peuvent être confuses au fur et à mesure de l’entretien, on peut avoir d’autres questions à poser par rapport aux réponses fournies par le voyant, mais il convient de se focaliser sur une liste prédéfinie.

Les préoccupations doivent être classées en fonction de leurs importances, dans le but de garantir une conversation productive.

Pour réussir cet exercice, on doit d’abord évoquer le thème principal du rendez-vous. C’est l’introduction de l’entretien qu’il faudra annoncer à la demande du voyant. En effet, dès le début de la consultation, il demande quelles sont les premières préoccupations du consultant. Cela lui permet de déterminer les dispositions psychologiques du patient et de guider la séance en fonction de cette idée.

Les questions doivent être concises et accompagnées de motivations, afin de permettre au visionnaire de mieux répondre. A cet effet, l’idée est non seulement de lui expliquer l’importance de la préoccupation, mais aussi de l’amener à comprendre la problématique.

Prendre son temps

La préparation de liste de questions constitue certes le plus grand exercice, mais elle ne suffit pas pour réussir la consultation. Il faut avoir aussi la maitrise de soi.

Le client doit éviter de mettre la pression sur lui-même pour pouvoir tirer le maximum de bénéfices possibles. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est recommandé d’annuler tous ses rendez-vous et de se consacrer à ce moment. La pression peut être une source d’échec.

La communication téléphonique pour une voyance en suisse peut durer des minutes ou des heures en fonction du problème. Il est conseillé de prévoir de la boisson pour se désaltérer, notamment de l’eau, une boisson chocolatée, une tasse de thé ou de café. Par ailleurs, elle doit être disposée de manière à ne pas se déplacer pendant la communication.

Prendre des notes

La prise de note est très importante. Elle permet d’avoir les révélations du voyant à portée de main, dans le but de les suivre à la lettre et de mieux organiser ses prochains rendez-vous.

Pour profiter d’une voyance en suisse, il importe naturellement de se munir d’un carnet de note et d’un stylo avant d’amorcer l’entretien.

Ne pas se laisser avoir par des praticiens vénaux

Un bon voyant doit être capable d’évaluer les énergies de son client et de connaitre le niveau de sa vie, ainsi que ses difficultés. Il doit également connaitre les grandes lignes de son passé, de son présent et avoir une idée de son avenir.

C’est un homme spirituel juste et loyal qui met les émotions et les sentiments des consultants au cœur de sa préoccupation. Il a le devoir de leur donner une bonne vision de leur existence et ce qui peut contribuer à leur épanouissement.

Le voyant ne force pas ses clients à effectuer une quelconque action. Il leur revient de jauger les avantages et les inconvénients et de décider en conséquent.

Le voyant joue le rôle de conseiller qui montre les voies à suivre. Son objectif principal est le bien-être des consultants. C’est pourquoi, il se prononce avec prudence sur les sujets liés aux maladies et à la mort. Il ne prédit pas leur décès.

En tant que spécialiste, il ne se comporte pas comme un ami même après 4 ou 5 séances. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a tendance à garder une distance avec les consultants.

Le prix et la durée d’une consultation

La durée moyenne d’une consultation est d’une heure. Les tarifs sont communiqués à la prise de rendez-vous et doivent rester inchangés. S’ils n’ont pas été fixés, il est recommandé de s’en informer avant l’entretien. Ils varient entre 50 et 120 euros, en fonction de la notoriété du voyant. Certains visionnaires affichent un tarif à plus 300 Euros.

Pour en savoir plus sur notre offre : Cliquez ici